F.C Fontaine le Comte : site officiel du club de foot de FONTAINE LE COMTE - footeo

3 matchs, 3 victoires pour les séniors !

2 octobre 2017 - 11:50

Equipe 1 VS Poitiers 3 Cités

Pour cette deuxième rencontre de championnat, deuxième à l’extérieur au passage, les fontenois avaient pour objectif de poursuivre leur série de victoires (5 consécutives toutes compétitions confondues). Ils se déplaçaient cette fois-ci sur le terrain de leurs voisins des 3 cités.

Et dès l’entame de match, ce sont bel et bien les verts qui se montraient les plus dangereux. Sur la première action, Baptiste Brégère s’enfonçait dans la défense mais ne parvenait pas à trouver le cadre. Dans la continuité, les verts provoquaient bien et l’arbitre était obligé d’interrompre le jeu régulièrement pour des fautes à répétition.

Dans le même temps, les locaux parvenaient à mettre en danger nos fontenois sur des phases de jeu habituellement anodines : les touches. En effet, toutes les touches jouées en situation offensive étaient immédiatement envoyées dans la surface pour créer le danger. Heureusement, cela ne payait pas… pour l’instant.

C’est d’ailleurs sur une phase arrêtée que les 3 cités auraient pu ouvrir le score. Un coup franc bien dosé par-dessus la défense fontenoise permettait à l’attaquant adverse de marquer mais le but était refusé pour une position de hors-jeu.

Fontaine réussissait de plus en plus à trouver Brahim Rihani et Guillaume Dufil pour lancer se phases de jeu, et les verts alternaient bien d’un côté puis de l’autre. A plusieurs reprises, le jeu partait d’un côté pour être orienté de l’autre. Et c’est sur un schéma comme celui-ci que les verts finissaient par ouvrir le score ! Servi sur le côté droit, Diony Bergeon centrait vers Baptiste Brégère, qui marquait d’une tête puissante à bout portant. Le gardien ne pouvait rien ! 1-0 pour nos verts, qui rentraient aux vestiaires avec cette avantage.

Au retour de la pause, c’est encore Fontaine qui prenait le jeu à son compte, arrivant à se projeter rapidement vers l’avant à la récupération du ballon. En quelques passes, le danger était très vite porté sur le but adverse. Illustration parfaite, un jeu à 3 entre Maxime Boutinot, Antoine Brégère et son frère Guillaume. Trouvé sur le côté gauche, Maxime Boutinot parvenait à conserver le ballon avant de le glisser vers Antoine Brégère qui pouvait déborder et adresser un centre millimétré vers son frère. Mais ce dernier tentait de mettre le pied, là où la tête aurait été plus judicieuse.

Comme face à Mignaloux deux semaines plus tôt, les verts cherchaient à mettre un deuxième but pour se mettre à l’abri. Et ce but, c’est Maxime Boutinot qui le marquait ! Encore une fois décalé sur son côté droit, Diony Bergeon levait la tête et voyait l’appel plein axe de son capitaine. Un centre impeccable et Maxime Boutinot ajustait le gardien d’une reprise du pied droit pour porter le score à 2-0 !

Mais quelques instants plus tard, les locaux réduisaient l’écart. Sur une nouvelle touche jouée longue, l’attaquant parvenait à placer sa tête. Guillaume Prévot tentait d’intervenir, mais le ballon terminait bel et bien sa course au fond des filets. 2-1.

Les verts se faisaient peur juste après, mais Quentin Joulain parvenait à contrer un tir, quasiment sur sa ligne !

En fin de match, à deux reprises, Alan Naudeau parvenait à combiner avec Guillaume Brégère mais le gardien repoussait en corner les frappes de ce dernier cité. Maxime Boutinot aurait lui aussi pu tenter sa chance, mais alors qu’il se présentait seul face au gardien suite à une déviation d’Alan Naudeau, l’arbitre le coupait dans son élan pour revenir à une faute commise sur l’attaquant fontenois. Estimant que la défense adverse s’était arrêtée de jouer, l’homme en jaune ne laissait pas l’avantage. Décision très surprenante, mais finalement sans conséquence puisque les hommes d’Anthony Fumeron l’emportaient.

Malgré une petite frayeur, les verts repartent donc avec une deuxième victoire en autant de matchs de championnat. Idéal pour préparer les deux grosses échéances à venir : la réception de Feytiat (N3) en Coupe de France, puis celle du voisin ligugéen en championnat. Les rendez-vous sont pris.

 

Equipe 2 VS Béruges

Après avoir partagé les points avec le CEP lors de la première journée, l’équipe réserve recevait une équipe d’un tout autre style : Béruges. A priori bien plus joueuse mais moins physique, cette formation devait pouvoir bien mieux convenir au style de jeu des hommes coachés par Arnaud Hébras.

Et cette hypothèse se confirmait très rapidement, puisqu’après moins de 20 minutes de jeu, Fontaine menait déjà 3-0.

C’est tout d’abord Arnaud Cosnier qui avait ouvert le score dès la 3ème minute sur un centre de Thomas Mingam.

A la 9ème minute, Baptiste Barranger parvenait à servir Etienne Aubugeau qui doublait la mise.

Puis, à la 18ème, c’est le capitaine Romain Clément qui y allait de son but pour porter le score à 3-0.

Et les verts ne s’arrêtaient pas là ! Sur un corner de Kévin Joulain, Arnaud Cosnier inscrivait un doublé. Et le score était de 4-0 à la demi heure de jeu ! Comme en Coupe quelques semaines plus tôt, les fontenois inscrivaient donc 4 buts en une mi-temps.

En seconde période, il fallait attendre la 72ème minute, pour en voir un 5ème. Arnaud Cosnier profitait d’un très bon travail pour corser encore un peu l’addition. 5-0.

Les verts se relâchaient quelque peu, encaissant 2 buts en 2 minutes, dont le second sur penalty, mais cela n’entachait pas leur très belle performance. 5-2 score final.

Légèrement déçu après le match face au CEP, encore plus après l’élimination en coupe face à Coulombiers, c’est cette fois-ci un Arnaud Hébras bien plus souriant qui pouvait savourer la première victoire de ses joueurs en championnat !

 

Equipe 3 VS Vouneui-sous-Biard

On peut dire que les équipes A et B ont fait le boulot, mais que dire de l’équipe C ???

Fontaine recevait Vouneuil-sous-Biard, et le résultat est sans appel… 17-0 ! Ni plus, ni moins.

Un festival offensif au cours duquel plusieurs joueurs ont pu s’illustrer.

On a ainsi pu assister à un quintuplé de Julien Auzanneau, des triplés de Yannick Hoffsteter et Maxime Peignault et des doublés de Yohan Deville et Romuald Aubert. Corentin Gouillet et Pierre Huguet participaient eux aussi à la fête avec un but chacun.

Un match sérieux et maîtrisé de bout en bout, comme l’atteste le score.

Commentaires